Camille Héon 1898-1993


Le frère Camille Héon est né au rang St-Félix le 11 juillet 1898 du mariage de Paul Héon et de Marie Doucet. En 1905, sa famille quittait Mont-Carmel pour aller résider à Shawinigan Falls.

En avril 1914, le jeune Camille entrait au juvénat des Frères de l’instruction Chrétienne, à la Pointe-du-Lac.

Choisissant le nom en religion de Frère Jude-Marie, il prend l’habit le 2 février 1915 et s’oriente vers l’enseignement. Un an plus tard, il prononçait ses premiers vœux.

Il enseignera successivement aux écoles suivantes: Ste-Famille de Montréal, Morissette de Québec, Sacré-Cœur de Grand-Mère, puis à Donnacona. En 1931, il obtenait son premier poste de Directeur au pensionnat La Mennais, à Ste-Croix de Lotbinière. En 1934, il effectua un voyage de perfectionnement religieux et professionnel en Europe.
Après son retour, il occupa successivement les postes de direction aux endroits suivants:

1935-1941 : Directeur à l’école St-Tharcicius de Dolbeau.

1941-1946 : Directeur à l’école St-Paul de Trois-Rivières.

1946-1952 : Directeur à l’école St-Tharcicius de Dolbeau.

1952-1953 : Directeur à l’école St-Joseph d’Arvida.

1953-1958 : Directeur général de la Maison provinciale de Dolbeau.

1958-1961 : Directeur à l’école St-Cœur-de-Marie au Lac St-Jean.

1961-1962 : Directeur à l’école Provencher de Dolbeau.

1962-1969 : Directeur à l’école St-Tharcicius de Dolbeau.

Avant de prendre sa retraite, en 1969, il aura été dans l’enseignement pendant 52 ans, 17 ans comme professeur et 35 ans comme directeur. En 1958, le département de l’instruction publique lui avait octroyé la décoration de l’ordre du Mérite Scolaire. En 1965, il fêtait son jubilé d’or de vie religieuse. Toutes les associations de la ville de Dolbeau lui avaient alors rendu un vibrant hommage afin de souligner l’influence considérable qu’il avait exercé sur une grande partie de la population de cet endroit. Quant aux élèves qui l’affectionnaient beaucoup, ils l’appelaient « grand-père ».

Il termine ses jours à la Maison provinciale de Dolbeau où ses dernières années furent assombries par une cécité de plus en plus complète, qui l’isola du cercle de ses nombreux amis et connaissances.

Il décède le 15 février 1993.

Toponymie: Rue du Frère-Jude




Mun: Dolbeau-Mistassini, MRC: Maria-Chapdelaine, Rég. adm.: Saguenay – Lac-St-Jean
Coord. : 48°53’00" 72°14’00".